Rassurez-vous, vous n’aurez pas besoin de tout recréer. Quelques clics suffisent pour migrer votre site WordPress local vers un serveur en ligne et nous allons voir la solution la plus simple : nous allons utiliser le plugin Duplicator.

Pré-requis pour migrer sur site WordPress

Un serveur d’hébergement

Il vous sera nécessaire de disposer d’un espace où déposer les fichiers relatifs au fonctionnement de WordPress. Le terme utilisé est serveur.

Dans notre cas, il est préconisé d’utiliser un serveur dit apache. Vous pourrez vous en fournir un (en location le plus souvent) chez de nombreux prestataires comme My Hosting RDC

Un nom de domaine

Le nom de domaine constitue l’adresse de votre site Internet (aussi appelé URL), par exemple : kephatech.com.

Il est possible d’acheter directement son nom de domaine depuis le site de votre hébergeur.

Pensez à respecter quelques règles simples quand vous choisissez votre nom de domaine :

  • Il doit être facile à retenir
  • Il doit être facile à taper (évitez d’utiliser des numéros dans l’url ou trop de tirets)
  • Essayez d’ajouter un mot clé pour votre activité

Une nouvelle base de données

Vous allez devoir migrer votre site local vers un serveur en ligne. Cela signifie donc que les données de votre site vont se trouver sur une nouvelle base de données.

Le mode de création d’une base de données varie d’un serveur à un autre, nous vous invitons donc à vous rapprocher de votre hébergeur.

Lorsque vous créez votre base de données, pensez à bien noter le nom, l’utilisateur et le mot de passe que vous lui donnez.

Un logiciel FTP

Afin de vous connecter à ce serveur vous allez également devoir utiliser un logiciel dit « FTP » (pour File Transfer Protocol).

Celui-ci vous permettra de déposer vos fichiers depuis votre ordinateur, jusqu’à votre serveur.

Nous conseillons d’utiliser Filezilla. Son utilisation est simple, gratuite et très bien documentée.

WordPress en local

Pour pouvoir mettre en ligne votre site WordPress, vous devez d’abord l’installer en local sur votre ordinateur.

Préparation de l’exportation

La première étape consiste à préparer les fichiers et données que vous allez devoir exporter.

Pour cela, vous devez vous connecter au panneau d’administration de votre site via l’url du type http://localhost/nomdusite/

Installation du plugin Duplicator

Dans le menu, rendez-vous dans « Extensions » puis cliquez sur « Ajouter ».

Recherchez « duplicator » dans la barre de recherche en haut à droite. Le premier plugin qui devrait apparaître est « Duplicator – Extension de migration WordPress ».  Cliquez sur le bouton « Installer ».

Cliquez ensuite sur le bouton « Activer ».

Création d’un paquet

Dans le menu de gauche, rendez-vous sur « Duplicator » puis cliquez sur « Paquets ».

Cliquez sur le bouton « Créer un paquet ».

Nous arrivons à la première étape de création d’un paquet : la configuration.

Cliquez simplement sur « Suivant ».

Duplicator va alors scanner les éléments de votre site. Cela peut prendre plus ou moins de temps, selon la quantité de fichiers présents sur votre WordPress.

Lorsque le scann est terminé, vérifiez que l’ensemble des données soient validées. Le terme « bon » doit apparaître sur chaque ligne.

Cliquez sur le bouton « Création ».

Votre paquet est maintenant créé. Par mesure de sécurité, nous vous conseillons de cliquez sur « Archive » afin de télécharger l’archive du paquet sur votre ordinateur.

Cliquez ensuite sur « Installeur » pour télécharger le fichier installer.php.

Exportation du site local WordPress sur le serveur en ligne

Ouvrez FileZilla et connectez-vous. Pour cela, vous devez renseigner :

  • L’hôte
  • L’identifiant
  • Le mot de passe
  • Le port.

Ces identifiants FTP vous sont envoyés par email après la souscription à un hébergement. Cliquez sur « Connexion rapide ».

Une fois connecté, vous retrouvez sur votre gauche vos dossiers présents sur votre ordinateur en local, tandis que sur votre droite vous retrouvez vos fichiers présents sur votre serveur.

Dans la partie droite de FileZilla, double-cliquez sur le dossier « www ». Il s’agit de la racine de votre site, ce dernier est actuellement vide.

Dans la partie gauche, parcourez les dossiers pour retrouver l’archive .zip et le fichier « installer.php » qui ont été téléchargés. Ils se trouveront certainement dans votre dossier « Téléchargements ».

Sélectionner ces deux fichiers, faites un clique-droit puis cliquez sur « Envoyer ».

Mise en ligne de votre site WordPress

Rendez-vous sur votre site à l’url www.monsite.com/installer.php. 

Vous devriez arriver sur la page suivante :

Cochez la case « I have read and accept all terms and notices » puis cliquez sur « Next ».

Vous arrivez à l’étape cruciale de la mise en ligne de votre site WordPress puisqu’il va falloir le connecter à votre nouvelle base de données.

Si vous avez bien noté les informations lors de la création de votre nouvelle base de données, vous ne devriez pas rencontrer de problème. Saisissez :

  • Host : le nom de l’hôte
  • Database : le nom de votre base de données
  • User : le nom utilisateur
  • Password : le mot de passe

Vous pouvez cliquer sur « Test Database » pour vérifier les informations que vous avez saisis. Cliquez ensuite sur « Next ».

À l’étape suivante, vous devez simplement vérifier les informations de votre nouveau site en ligne. Cliquez sur « Next ».

Nous avons terminé de migrer notre site WordPress local vers un serveur en ligne.

Vous pouvez cliquez sur « Site login » pour vous connecter au panneau d’administration de votre site WordPress.

Pour terminer la migration de votre site WordPress

Vous avez mené à bien les différentes étapes pour migrer votre site local vers un serveur en ligne. Pour terminer la migration de votre site WordPress nous vous conseillons de mettre à jour le fichier .htaccess.

Depuis le back office de votre site, rendez-vous dans « Réglages » puis cliquez sur « Permaliens ».

Cliquez directement sur le bouton « Enregistrer les modifications » en bas de la page.

Vérifiez également chaque page de votre site pour être sûr que tout a été importé comme il faut.

Enfin, depuis FileZilla, dans la partie droite (site distant), supprimez les fichiers suivants :

  • installer-data.sql
  • installer-log.txt
  • installer.php

Votre site WordPress est maintenant officiellement en ligne.

 

Vous avez lancé l’idée de commencer un nouveau blog. Vous lisez des blogs, vous aimez l’idée de bloguer, vous voulez même gagner de l’argent supplémentaire à côté, et vous avez pensé « Je pourrais tout à fait faire ça ! »

Alors si vous cherchez comment attirer des visiteurs, veuillez suivre cet astuce:

Nous avons tous commencé avec zéro lecteurs. Nous avons tous commencé avec zéro trafic. N’importe qui peut écrire un blog, mais c’est ce que vous en faites qui compte.

Pensez à la personne que vous aimeriez qui lise votre blog et essayez de découvrir où ils pourraient être. Puis faites vous remarquer !

Évaluez votre situation sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont essentiels lorsqu’il s’agit de trouver des lecteurs pour votre blog. La chose est de savoir quel genre de plateformes fonctionnera pour votre blog et vos potentiels lecteurs . Vous désirez placer sur Facebook ou Instagram ? Faites-le. LinkedIn et une liste d’email et fonctionnerait mieux pour vous ? Portez votre attention là dessus.

A vous de voir  si vous avez besoin de nouveaux comptes ou si vous pouvez réorganiser celles existent déjà.

Suivez les personnes qui vous inspirent et les personnes que vous pensez qui seront intéressés par votre contenu. Engagez-vous avec eux (je ne peux pas souligner l’importance de ce point, mais plus sur cela plus tard !). Pensez au genre de contenu qui va fonctionner pour vous sur ces plates-formes. Ce sont des plates-formes où non seulement vous partagez votre propre contenu, mais aussi partager des éléments que vous pensez être intéressant et utile pour vos abonnés pour qu’ils sachent que vous êtes bon dans votre domaine. Avec un peu de chance, les personnes pourront vous recommander vous et votre blog à leurs amis !

Parlez en autour de vous

Vous êtes prêt pour que votre blog soit vu de tous  – donc trouvez les personnes que vous connaissez qui pourraient être intéressés par ce que vous faites, et faites-leur savoir !

Vous pouvez envoyer votre premier article à vos amis et/ou collègues de travail qui pourrait aimer ce que vous faites et les invite à lire et à partager avec leurs amis.

Vous pouvez partager vos infos sur vos pages personnels Facebook ou Instagram pour dire que vous commencer à bloguer .

Parlez-en aux personnes que vous rencontrez qui pourraient être intéressés. Il faut que l’on sache que vous avez commencé un blog lors de vos conversations – vous pourriez être étonné de voir combien les gens sont intéressés et certains vous poseront surement quelques questions à ce sujet.

Faites la promotion

Je sais, je sais, c’est stimulant d’avoir enfin un blog et vous êtes impatient à l’idée que tout le monde puisse le lire. En fait, la volonté de se faire remarquer peut apparaître comme spam si vous n’êtes pas prudent (ne vous inquiétez pas, nous l’avons tous fait !  ).

Soyez attentif au fait que chaque jour, tout le monde est bombardé de requêtes du genre « lisez ceci, faites-cela ». Même vous ! Donc mettez-vous dans la peau de vos potentiels lecteurs et essayez de comprendre quel genre d’appels à l’action leur conviendrait.

Ce qu’il faut prendre en compte : la fréquence de vos articles sur vos réseaux sociaux, votre formulation, les images, est-ce que vous intégrerez plus votre contenu que celui des autres, ce genre de chose. Ne balancez pas tous vos messages sous le nez des gens et espérer que cela fonctionne.

Chaque plateforme bénéficie d’une approche légèrement différente, alors essayez de faire en sorte que cela soit utile et pertinent pour chacune des audiences que vous avez ou que vous tentez de développer dans chaque domaine.

Facebook

Inscrivez-vous sur des groupes Facebook  qui se parlent de blogging, ou ceux dans votre niche. Ne vous contentez pas de spammer leur mur avec vos offres, lisez les règles. Souvent il y aura un jour spécifique où vous pourrez partager votre travail. Soyez un joueur d’équipe et visiter quelques-uns des autres blogs aussi – ne vous contentez pas de déposer votre lien et partir !

Encore une fois la clé est ici,  c’est l’expérimentation, il est presque impossible de garantir un plan d’action qui fonctionne sans tenir compte de votre contenu, votre motivation, et votre public. Essayez pendant les différents moments de la journée, avec un contenu différent, et surveiller la réaction. Faire plus que ce que votre audience aime !

Instagram

Instagram est une « bête visuelle », et donc la promotion de votre blog devrait répondre à cela. Vous pouvez utiliser une photo de votre article blog pour annoncer que vous avez publié un, et n’oubliez pas d’utiliser les « stories » Instagram pour donner davantage de détails – vous pouvez faire défiler votre article, donnez une brève explication sur le sujet, etc.

Les hashtags sont un fabuleux moyen de partager votre contenu avec d’autres personnes mais aussi pour un bon moyen de trouver une nouvelle inspiration. Le truc c’est de bien  les utiliser – ils ne fonctionnent pas si bien sur Pinterest, LinkedIn ou Facebook, mais ils sont importants sur Twitter ou Instagram. Ne spammez pas, ne balancez pas des hashtags qui ne sont pas pertinents pour vous, et sur Instagram, et insérez la majorité d’entre eux dans votre premier commentaire.

Groupes en ligne

Trouver d’autres groupes sur d’autres plates-formes vous sera utile. Les groupes LinkedIn, les cercles Google Plus, les tchats Twitter, les forums – je peux vous garantir que vous trouverez des endroits où des intérêts similaires se regroupent.

Encore une fois, conformez-vous aux règles et évitez d’envoyer des spams. Apprenez à connaître les personnes et la culture du groupe, et trouvez là où vous vous sentirez à l’aise.

Prenez en compte les bases du SEO

Cela semble effrayant pour beaucoup de blogueurs, mais le SEO peut être une véritable aubaine si vous y portez un peu d’attention

Si vous êtes sur WordPress, vous pouvez télécharger un plugin qui vous aidera à bien comprendre les éléments du SEO dans un article – j’utilise Yoast, et il est convivial.

Mais fondamentalement, si vous voulez que votre blog puisse être trouvé sur Google et d’autres moteurs de recherche, pensez aux mots clés que doit avoir votre blog, et aussi ceux qui doivent être inclus dans vos articles. Assurez-vous d’utiliser ces mots clés dans vos titres d’articles, quelque part (naturellement) au sein même de l’article, et sur les images de chaque article. Yoast va vous aider à ajouter un descriptif de l’article, et vous rappellera les éléments que vous avez manqués.

 

Et pour finir, soyez impliqué

Le Blogging est en définitive, une communauté de personnes, des créateurs et des lecteurs. Vous avez à faire avec de vraies personnes, alors il faut être accessible, ouvert non seulement pour vos lecteurs, mais aussi pour d’autres blogueurs.

Lisez et interagissez avec d’autres blogs sur leurs plates-formes et sur les réseaux sociaux. Laissez des commentaires réfléchis qui pourrait susciter suffisamment d’intérêts chez les autres afin qu’ils cliquent dessus et voient qui vous êtes. Vous devez être quelqu’un qui apporte un vrai plus dans la blogosphère.

Répondez aux commentaires des lecteurs, et n’hésitez pas à partager les articles d’autres blogueurs dans vos messages ou sur les réseaux sociaux.

Un peu de bon sens et un peu de technique de la vieille école vous aidera à trouver des lecteurs pour votre tout nouveau blog – oui, presque tout est possible ! Mais cela fera la différence entre un blog perdu dans l’immensité du cyberespace, et un espace où se rencontre des personnes semblables ayant les mêmes intérêts.

 

Lorsqu’un site internet est en place et accessible avec le meilleur CMS du monde, il faut penser à sécuriser WordPress. Lorsqu’on utilise un ordinateur, la sécurité de ce dernier est un aspect essentiel pour protéger ses données. Avec un site internet, la problématique est exactement la même.

Surtout, un site est accessible 24 heures / 24 et 7 jours / 7, alors que vous éteignez par exemple votre ordinateur régulièrement. C’est pour cela qu’il faut sécuriser WordPress. Voyons plus en détail les raisons qui doivent vous pousser à améliorer ce point.

Voici donc les point essentiels qui vous aideront à sécuriser votre Site WordPress :

1. AVOIR UN BON HÉBERGEMENT

Avoir un bon hébergement est un des piliers pour sécuriser WordPress. Beaucoup de personnes créant leur site internet souhaitent avoir du tout gratuit ou faire des économies sur tout. Très franchement, c’est une très mauvaise idée. Il vaut mieux payer pour quelque chose de qualité qu’obtenir gratuitement quelque chose de bancal qui risque de vous porter préjudice. A noter aussi que certains hébergeurs proposent gratuitement des pares-feux applicatifs pour protéger votre site.

En effet, un hébergeur va avoir un rôle primordial dans la sécurité, car c’est lui qui doit surveiller et mettre à jour les serveurs sur lesquels votre site est installé. Si cela est mal fait, c’est la porte ouverte aux problèmes.

2. AVOIR UN CERTIFICAT SSL

De même, en fonction du choix de votre hébergeur, vous aurez la possibilité de mettre en place un certificat SSL pour votre site. Plusieurs hébergeurs le proposent gratuitement par l’intermédiaire de Let’s Encrypt. Une autre solution est d’utiliser Cloudfare (que je vous présenterais en fin d’article).

Cela permet de sécuriser la connexion entre votre site internet et les visiteurs. C’est le fameux HTTPS que vous voyez au début des adresses URLs. Celles-ci sont de plus en plus utilisées, si vous n’en avez pas, faites la migration de votre site avec cette dernière. A noter qu’il s’agit désormais d’un critère pris en compte par les moteurs de recherche pour le référencement.

3. FAIRE LES MISES À JOUR DE WORDPRESS RÉGULIÈREMENT

Cela peut sembler un peu bateau, mais il est important de les faire. C’est une des principales raisons de piratage. Faire des mises à jour régulières permet de sécuriser WordPress. Certaines mises à jour sont automatiques et d’autres non. Il faut les faire manuellement. Pour ces dernières, il ne faut pas trop tarder pour les réaliser. C’est pour cela qu’il est important de se connecter régulièrement à son espace administration.

Si votre WordPress affiche sa version dans le code source, il est fortement recommandé que ce soit la dernière, sinon les pirates peuvent utiliser les failles de la version que vous utilisez. Je vous montrerais par la suite comment masquer la version.

4. FAIRE LES MISES À JOUR DU THÈME ET DES PLUGINS

Faire la mise à jour de WordPress, mais ne pas faire celles des plugins et de votre thème n’a pas de sens. D’ailleurs, les mises à jour sont régulières. Si vous ne les faites pas, vous risquez d’avoir très rapidement des problèmes.

Les mises à jour étant courantes pour les plugins et les thèmes, on peut être tenté de les laisser de côté par fainéantise ou par ce qu’on ne se connecte pas souvent à son espace administrateur. C’est une mauvaise idée, je connais plusieurs personnes qui ont été piratées, car elles n’avaient pas fait les mises à jour depuis pas mal de temps.

5. ATTENTION AU CHOIX DU THÈME ET DES PLUGINS

De même, soyez très vigilant sur le choix de votre thème et de vos extensions. En effet, si vous utilisez un plugin ou un thème qui n’est pas suivi au niveau des mises à jour, vous vous exposez aux attaques. Il faut donc choisir ceux qui seront développés dans le temps, généralement les plus téléchargés ou les payants. D’ailleurs les plus téléchargés sont souvent des freemiums, une partie gratuite et des options complémentaires payantes.

Pour développer un site internet dans le temps, il ne faut pas hésiter à payer un peu pour avoir des plugins et un thème de qualité qui ne poseront pas de problème de stabilité. En effet, pour les versions uniquement gratuites, les développeurs peuvent laisser le projet à l’abandon et sans mise à jour, et vous exposerez dès lors votre site.

6. INSTALLER UNE EXTENSION DE SÉCURITÉ

Pour sécuriser WordPress, je vous conseille d’installer une extension de sécurité. Il en existe plusieurs. Les plus connues sont certainement WordFence et iTheme. Ma préférence allant à la seconde, c’est avec celle-ci que je vais vous présenter comment sécuriser WordPress davantage.

C’est un plugin très complet qui a été téléchargé près d’un million de fois (à l’heure où ces lignes sont écrites). Il est freemium, donc gratuit, mais avec des options complémentaires payantes. Ci-dessous, plusieurs méthodes seront présentées avec la version gratuite, qui suffit largement dans la majorité des cas.

7. UTILISER UN MOT DE PASSE COMPLIQUÉ

Une des principales causes de piratage, ce sont les mots de passe. Pourtant, on a souvent l’impression que ce point est pris à la légère. Il faut voir les études qui ont été faites sur le sujet. Par exemple avec le fameux « 123456 » qui a la vie dure.

Donc, vous devez créer des mots de passe forts, qui alterne les majuscules, les chiffres et même les symboles. Cela va fortement atténuer les chances pour un attaquant de trouver le mot de passe. Il suffit d’utiliser des générateurs de mots de passe en ligne.

8. MODIFIER LE PRÉFIXE

Lorsque vous créez votre site WordPress, vous avez la possibilité de modifier le préfixe des bases de données. C’est au moment au vous devez renseigner les paramètres de la base de données qui sera utilisée. Par défaut, c’est « wp_ » qui est utilisé. Si vous êtes à cette étape, vous pouvez le changer immédiatement. Pour cela, remplacer le préfixe par autre chose, par exemple « vnsue_ ». Cela complique l’extraction des données en cas d’injonction SQL.

Mais si vous avez déjà fait l’installation, il est possible de changer très facilement le préfixe. Avec l’extension iTheme. Il suffit d’accéder aux options avancées « Change Database Table Prefix », de sélectionne « oui » à côté de « Change prefix »  et de valider. Un message confirme le changement. Faites une sauvegarde de votre base de données au cas où un problème surviendrait.

9. SUPPRIMER LE COMPTE ADMIN

Le compte Admin est celui qui est créé par défaut lorsqu’on créer un site avec WordPress. Si vous ne faites rien, il reste accessible depuis l’espace de connexion. Autrement dit, les pirates connaissent un compte avec les droits absolus sur votre site. Il suffit de découvrir le mot de passe et on peut accéder à l’administration.

L’idée est donc de supprimer ce compte. Pour cela, il suffit de créer un nouvel utilisateur possédant les droits « Administrateur ». Ensuite, vous vous connectez avec le compte que vous venez de créer. Vous pouvez supprimer le compte Admin.

Une autre bonne pratique est de créer un compte supplémentaire qui sera dédié uniquement à la rédaction du contenu (article, page…). Ainsi, si vous créez une page auteur, cela évite de communiquer l’identifiant de connexion d’un compte administrateur (certains thèmes l’affichent), ce sera celui d’un compte ayant peu de droits.

10. CHANGER L’ADRESSE URL DE LA PARTIE ADMINISTRATION

Une solution radicale pour empêcher les tentatives de connexion à la partie administration de votre site WordPress, c’est de la déplacer. Par défaut, l’adresse URL est votresite.com/wp-admin. Autrement dit, si vous laissez cet accès, tout le monde peut arriver sur votre page de connexion, car elle est connue de tous.

L’idée, c’est donc de modifier cet accès en changeant la valeur wp-admin qui devient erroné et la remplacer par un autre nom. Par exemple, votredomaine.com/monaccess. Cela masque la connexion au tableau d’administration.

Pour cela, vous pouvez faire la modification directement dans le fichier .htaccess qui se trouve à la racine de WordPress. Vous y accédez par l’intermédiaire du client FTP , comme pour le fichier function.php  du thème. C’est une solution un peu technique, alors je vous propose plus simple en utilisant le plugin iTheme.

Vous devez aller dans la partie « Options avancées ». Dans celle-ci, vous trouverez le bloc « Cacher l’administration ». Dans la fenêtre, vous devez renseigner activer la fonction et renseigner le nom que vous souhaitez donner à votre espace d’administration. Utilisez des minuscules et des lettres « classiques » dans le champ « Identifiant de connexion ». Dans l’exemple ci-dessous, il faudra désormais utiliser « wplogin ».

Une fois que c’est fait, vous pouvez accéder à votre espace par l’intermédiaire de cette nouvelle URL. Donc votredomaine.com/wplogin.

11. EMPÊCHER LE BRUTE FORCE SUR LE LOGIN ADMIN (NOMBRE DE TENTATIVE)

Si vous avez laissé votre espace de connexion administrateur accessible ou si un pirate trouve la nouvelle adresse de ce dernier, il peut tenter d’utiliser une méthode qui s’appelle, le brute force.

Pour cela, il va tenter une multitude de combinaison possible par l’intermédiaire d’un logiciel qui test les mots de passe et le login jusqu’au moment où la combinaison tombe juste. S’il a déjà le login (par exemple admin), il a juste à se concentrer sur le mot de passe. Cette technique permet de trouver un mot de passe après un délai long (car il faut tout tester). Pour gagner du temps, les pirates peuvent utiliser des dictionnaires contenant les mots de passe les plus courants, mais ce n’est pas la question.

Une solution pour empêcher cette attaque est de mettre en place un bannissement de l’adresse IP après un certain nombre de tentatives. Il faut des milliers ou des centaines de milliers de tentatives pour réussir, mais l’attaquant à tous sont temps si on ne le détecte pas. Si vous bloquez l’adresse IP rapidement, l’attaque s’arrête.

Le plugin iTheme permet de mettre en place cela. Il faut aller dans l’option « Local Brute Force Protection ». Dans cette partie, il suffit de renseigner le nombre de tentatives maximum autorisé. Par exemple 5. Et le délai pendant laquelle l’IP sera bannie. Par exemple, 60 minutes. De même, si vous avez enlevé le compte Admin, vous pouvez bannir automatiquement une IP qui tente une connexion avec cet identifiant.

12. SAUVEGARDER VOTRE HÉBERGEMENT ET VOTRE BASE DE DONNÉES

Il est très important de faire des sauvegardes régulières de votre hébergement (espace FTP) et de votre base de données. En cas de problème ou de piratage, vous pourrez rapidement restaurer votre site WordPress. Il faut aussi penser aux cas de dysfonctionnement (par exemple le syndrome de la page blanche) ou des mises à jour qui provoquent un bug. Une sauvegarde vous permet de remettre le site en fonctionnement rapidement.

Pour la base de données, vous pouvez utiliser le plugin iTheme avec la partie « Sauvegarde de la base de données ». Dans celle-ci, vous accédez aux options de gestion. Vous pouvez choisir de recevoir la sauvegarde par mail (à partir d’une certaine taille, c’est problématique) ou sur le serveur, choisir le nombre de sauvegardes à conserver, choisir les tables à sauvegarder…

13. AJOUTER CLOUDFARE

Connaissez-vous Cloudfare ? C’est un plus intéressant pour sécuriser WordPress. Surtout, il améliore également la vitesse de chargement de vos pages. Ce qui est bon pour le référencement naturel.

Il s’agit d’une application qui va se placer entre le site internet et le visiteur. Surtout, elle est gratuite pour sa version de base qui est déjà suffisante. Sur le plan de la sécurité, elle va filtrer les requêtes des visiteurs vers votre site pour bloquer les tentatives de piratages.

14. ATTENTION À VOTRE PC ÉGALEMENT

Peut-être une faille à laquelle vous n’avez pas pensé. Votre PC est un maillon faible de la chaîne. Pourquoi ? Un exemple simple, un enregistreur de frappe est installé à votre insu sur votre ordinateur. Les mots de passe pour vous connecter à votre espace administrateur, votre login, l’URL modifiée seront récupérés par le pirate qui pourra en faire ce qu’il veut. De même, pour les identifiants de votre compte hébergeur ou de la connexion FTP.

C’est pour cela que votre PC est aussi important. Vous devez donc être très vigilant avec ce dernier et mettre en place une politique de sécurité (antivirus, pare-feu, anti malware…).

CONCLUSION

Voilà, cet article se termine. Il vous permet de mettre en place des bonnes pratiques pour sécuriser WordPress. Je souhaitais que les méthodes présentées soient les plus simples possible. En effet, bon nombre d’entre elles  auraient pu être réalisées sans l’utilisation du plugin « iTheme ». Pour cela, il aurait fallu utiliser des codes à insérer directement dans les fichiers de votre espace FTP.

Cela peut-être déroutant pour ceux qui ne sont pas habitués. J’ai donc privilégié le plus possible la simplicité et la fonctionnalité. En procédant de la sorte, vous obtenez les mêmes résultats, sans connaissances particulières. Désormais, vous pouvez rapidement sécuriser WordPress.

 

 

Dans cet article nous allons voir pourquoi choisir WordPress pour construire votre site internet, blog, boutique en ligne. Nous verrons les différents avantages qu’il y a si on souhaite utiliser ce CMS par rapport à des sites internet que l’on peut dire traditionnel ou d’autres CMS.

QUELQUES CHIFFRES SUR WORDPRESS

Mais pourquoi utiliser WordPress en particulier plutôt qu’un autre CMS, en effet de nombreux CMS sont disponibles sur le marché. La première raison et que WordPress est la référence mondiale en matière de CMS. Voyons quelques chiffres, en effet près de 59 % des sites internet du monde entier son en réalité des CMS. Mais wordpress représente à lui tout seul près de 33 % de l’ensemble des sites internet qui existent dans le monde.

Cela permet de comprendre son importance et pourquoi on en entend autant parler. Plus de 80 millions d’articles sont postés chaque mois avec le célèbre CMS. J’espère que vous comprenez mieux pourquoi choisir WordPress pour votre site…

C’EST GRATUIT ET OPEN SOURCE

Effectivement, c’est certainement l’un des principaux avantages des CMS en général. Contrairement à des sites internet traditionnels qui sont faits par des webmasters ou des entreprises spécialisées dans la création de site internet (on les paie souvent très cher), les CMS sont pour leurs parts gratuits dans la majorité des cas et WordPress que nous allons étudier aujourd’hui n’échappe pas à la règle à notre plus grand bonheur. Généralement, on peut considérer que WordPress nous coûtera simplement le prix de l’hébergement bien qu’il soit possible d’avoir dès coûts supplémentaires par le biais d’achats comme des thèmes ou des plugins.

Panneau d’administration WordPress

En effet, une autre force de WordPress est que l’on peut lui ajouter de nombreuses fonctions. C’est un peu comme votre système d’exploitation pour votre PC, lorsque vous achetez votre PC ou formatez votre ancien PC, le système d’exploitation possède déjà des fonctions de bases, mais on peut lui en ajouter de nombreuses en installant des programmes.

Ici, c’est pareil, on peut ajouter un thème que l’on a fait soi même ou que l’on a récupéré sur internet. Il faudra par contre être vigilant qu’il s’agisse bien d’un thème premium (payant) tout simplement pour avoir un suivi assuré dans le temps, car imaginons que vous preniez un joli thème gratuit, mais que le développeur stoppe son développement, vous vous retrouverez vite avec un thème obsolète et devrez en changer ce qui n’est pas sans poser des problèmes.

Extensions WordPress

L’autre avantage est donc de pouvoir ajouter des plugins et extensions qui vont grandement améliorer les performances de votre site, l’expérience des utilisateurs et vous simplifier la vie. On pense par exemple à l’installation d’extensions pour assurer la sécurité du site, ses sauvegardes, gérer une page de contact, vous permettre d’améliorer votre référencement. Comme pour les thèmes il faut tout de même être vigilant pour ceux que vous installez, en effet, il faut essayer de sélectionner une extension qui sera développée dans le temps.

FACILITÉ (VOILÀ POURQUOI CHOISIR WORDPRESS)

Voici peut-être la raison qui doit vous permettre de répondre à la question « pourquoi choisir WordPress pour votre site ? ». La réponse est sa simplicité. En effet, il est extrêmement simple à utiliser, la disposition de la partie administration est très simple à comprendre et optimisé. Vous gagnerez un temps fou dans la compréhension du site. Il est très simple de créer des articles, des pages, des catégories et donc de publier du contenu extrêmement rapidement sur votre blog ou site internet.

Création d’article dans WordPress

Lorsque vous écrivez un article, vous avez un éditeur de texte qui vous permet (un peu à la manière de Word) de taper du texte avec style, d’insérer des images… et selon votre thème vous pouvez obtenir d’autres fonctions très utiles pour avoir d’autres possibilités qui augmenteront l’attractivité du blog et du contenu de celui-ci.

LA SOLUTION IDÉALE POUR LE RÉFÉRENCEMENT

En effet, si vous faites un blog ou un site internet c’est pour le partager avec le plus grand nombre, alors voici une des principales raisons d’utiliser le CMS et ceci clôturera notre explication sur la réponse à la question « pourquoi choisir WordPress ». Pour que votre site soit lu sur internet, le référencement est quelque chose de primordial. En effet, faire des articles pour faire des articles ne vous permettra pas de remonter dans le classement des moteurs de recherches.

Il faut pour cela une somme de facteurs qui permettra de faire remonter votre blog. Et là WordPress sera votre meilleur ami, en effet on peut retrouver des catégories, des étiquettes, des extensions qui vous permettront de rapidement optimiser votre site pour le référencement. Un autre avantage non négligeable est le fait que WordPress est près pour le responsive. Cette fonction est désormais indispensable pour améliorer le référencement. Si vous changez de thème, il faudra d’ailleurs vous assurer que celui-ci soit bien compatible.

Le responsive est une technologie qui permet à un site internet de s’adapter à l’écran de l’utilisateur et donc de lui offrir une expérience optimale sur votre site WordPress. Ainsi, vous avez plus de chance de le voir revenir chez vous et vous recommander.

CONCLUSION

J’espère que ce petit article vous aura permis de comprendre pourquoi utiliser WordPress pour réaliser votre site internet ou votre blog. Car il existe bien d’autres raisons, j’ai évoqué simplement les principales. On peut ajouter à cela une communauté très importante, des formations sur le sujet qui vous permettront d’être rapidement opérationnel et de vous lancer.

 

Vous souhaitez créer un blog influent ? Dans cet article, je vous présente comment créer un blog qui vous permettra de mettre en avant votre expertise sur Internet. Ci-dessous, voici un ensemble d’étapes qu’il faut respecter pour pouvoir obtenir un blog influent.

1. CRÉEZ UN BLOG / SITE WEB

En effet, pour créer un blog influent, il faut déjà avoir un blog. Il faut donc savoir le créer pour établir sa présence sur Internet. Au début des années 2000, il était assez compliqué de créer un site internet, il fallait connaître les langages de programmation web.

Depuis, de nombreux outils sont apparus et ont grandement simplifié la création des blogs sur Internet. Le plus connu est WordPress avec 33% de part de marché. Cela signifie que près d’un site sur trois fonctionne avec WordPress. Il existe aussi Joomla ! ou Drupal.

L’outil WordPress est très simple d’utilisation, vous pouvez le tester sur un serveur local pour découvrir ses fonctions. Lorsque vous souhaiterez l’installer sur un serveur web, il suffira de choisir un hébergeur qui permet l’installation en un clic. Cela signifie que vous n’aurez même pas à faire l’installation chez cet hébergeur, c’est lui qui s’occupera de tout. Il vous transmettra les codes et identifiants pour accéder à votre espace d’administration.

2. CRÉEZ LE CONTENU

La deuxième étape pour créer un blog influent, c’est le contenu. Dans ce cas, je parle principalement des articles que l’on peut écrire pour alimenter son site.

La création de contenu est fondamentale pour un blog, afin de pouvoir s’imposer et apparaître dans les résultats des moteurs de recherche. Cela participe à créer un blog influent, car l’internaute verra votre nom ressortir sur plusieurs requêtes concernant la thématique qu’il recherche, dès lors, il saura que votre blog répond à ses questions.

Pour un blog qui vient d’être créé, on considère qu’il faut 30 articles ayant plus de 1 000 mots pour commencer à avoir des bons résultats en référencement naturel SEO. Pensez également à optimiser vos articles pour bien les référencer.

3. EXPERTISE DANS LE DOMAINE

Pour créer un blog influent et un contenu intéressant, vous devrez avoir une expertise dans votre thématique. Autrement dit, lorsque vous allez faire le choix de votre thématique vous devrez réfléchir au domaine que vous maîtrisez réellement. En effet, il est relativement difficile de créer un blog influent sur un secteur que vous ne connaissez pas ou peu.

Personnellement, je suis très mauvais en cuisine, dès lors je ne vais pas tenter de créer un blog influent dans le domaine de la cuisine. C’est pour cela qu’il faut vous assurer que la thématique sur laquelle votre blog va être créé vous permettra d’établir une expertise. Autrement dit, que vous apporterez une plus-value à vos visiteurs. C’est important que vos visiteurs constatent que vous maîtrisez votre sujet.

4. CRÉEZ DES RELATIONS ENTRE INFLUENCEURS

Pour créer un blog influent, vous allez également devoir nouer des relations. Autrement dit, vous devez établir des relations avec d’autres blogueurs, ou d’autres personnes qui ont le même centre d’intérêt que votre thématique. Il peut également s’agir d’acteur du domaine. Par exemple, un blog sur la gestion d’entreprise, vous pouvez nouer des relations avec des avocats d’affaires et les faire intervenir sur votre projet.

Un bon moyen est de s’abonner sur les réseaux sociaux à ces fameux blogueurs ou influenceurs, Vous pouvez suivre leurs sites internet, laissez des commentaires pour pouvoir entrer en contact avec eux ou les contacter directement par messagerie privée. Ces derniers seront certainement intéressés lorsque vous rentrerez en contact avec eux, bien sûr s’ils sentent que vous avez une bonne expertise du domaine. On en revient donc au point précédent qui est central.

Lorsque vous aurez établi des relations avec d’autres influenceurs dans votre thématique, vous pourrez créer des contenus croisés et donc parler mutuellement les uns des autres. Cela accentuera votre expertise et votre influence aux yeux des visiteurs. En effet, si plusieurs influenceurs parlent de vous sur votre thématique, c’est certainement que vous maîtrisez votre sujet.

5. PREUVE SOCIALE

Lorsque vous achetez un produit, par exemple sur le site DIGI_SHOP RDC, et que vous constatez qu’il y a la présence d’avis, je suis à peu près certain que vous allez consulter ces derniers avant d’acheter. Si ces derniers sont élogieux, cela va augmenter votre confiance dans le produit et donc vous inciter à l’achat.

La preuve sociale, c’est en quelque sorte le fait de s’appuyer sur les actions des autres pour prendre sa décision. On en revient à l’exemple de la partie précédente, où je vous expliquais que si des influenceurs parlent de vous, cela confirmera auprès des visiteurs que vous êtes un expert sur votre domaine. Cela fait partie des preuves sociales.

Mais il en existe d’autres, par exemple on peut noter le nombre de partages sur un article. Plus un article est partagé, plus les visiteurs qui le consulte le trouveront intéressant et ne partageront en retour. C’est l’effet boule de neige qui va encore augmenter le nombre de partages.

Les témoignages et les commentaires sont également très importants, ils permettent à vos visiteurs d’augmenter la confiance dans votre blog et de le voir comme un blog influent.  Plus vous créez de relation avec d’autres personnes de votre thématique, et plus ces personnes parlent de vous positivement, plus cela va augmenter l’influence de votre blog.

6. OFFREZ DU CONTENU

Un bon moyen de créer un blog influent, c’est d’offrir du contenu. C’est d’ailleurs un des fondements du marketing digital. On peut dire « donner pour recevoir ». En effet, si votre but est par exemple de monétiser votre blog en vendant une formation en ligne ou en créant un produit numérique (par exemple un eBook), la première chose à faire sera d’offrir du contenu qui permettra à vos visiteurs de vérifier en quelque sorte vos connaissances dans le domaine.

C’est généralement comme cela qu’on procède pour avoir des clients et vendre sur Internet (pour devenir blogueur pro notamment). On commence par offrir un produit de qualité gratuitement, puis on propose des produits à des prix plutôt bas afin de donner confiance à ses visiteurs.

Si ces derniers sont convaincus par ce produit moins cher, vous pourrez pour continuer en leur proposant d’acheter un produit plus cher puisqu’ils auront confiance dans la qualité de votre blog et de votre travail.

C’est donc une méthode en « escalier » où on progresse pour aller de plus en plus haut, marche par marche.  Mais n’oubliez pas, la base est d’offrir du contenu à vos visiteurs, en échange  ces derniers vont s’inscrire au à vos listes d’abonnés à partir desquels vous pourrez maintenir un contact avec ces derniers à travers des newsletters.

7. FAITES DES VIDÉOS

Un bon moyen de créer un blog influent, c’est également de réaliser des vidéos. En effet une vidéo est un support ayant un impact important sur les visiteurs. On dit généralement qu’une image vaut mille mots, mais on peut dire qu’une vidéo vaut plus de dix images.

C’est un excellent moyen de montrer vos connaissances et votre expertise sur votre thématique avec un support qui est très dynamique. Si vous montrez votre visage, cela va augmenter la confiance de vos visiteurs dans votre contenu et donc votre influence.

En effet, si vous montrez votre visage, c’est que vous êtes généralement certain de la qualité de votre blog. Rassurez-vous également, si vous ne souhaitez pas montrer votre visage, cela se comprend très bien puisque tout le monde n’est pas à l’aise pour faire des vidéos sur internet. Mais c’est un vrai plus.

8. CRÉEZ UNE COMMUNAUTÉ

En procédant de la sorte, vous allez créer un blog influent qui va au fur et à mesure du temps prendre de l’ampleur sur votre thématique. Attention, cela ne se fera pas en un jour, il faudra plusieurs mois de travail pour commencer à obtenir des bons résultats. Généralement on considère qu’il faut près de trois ans pour atteindre un très bon rythme de croisière. Le souci c’est que beaucoup arrêtent rapidement leur blog voyant que l’audience n’augmente pas.

Il peut y avoir plusieurs raisons à cela, par exemple un blog qui a été mal conçu (le nom, arborescence…), je vous invite d’ailleurs à télécharger mon ebook qui vous présente comment créer un blog de A à Z pour qu’il soit en phase avec les moteurs de recherche.

Lorsque votre blog aura pris son rythme de croisière, vous aurez une communauté qui vous suivra avec laquelle vous allez pouvoir interagir pour continuer à créer du contenu sur votre thématique et vous verrez que cette même communauté par ses interactions vous donnera des idées pour créer du contenu ou créer des produits numériques. Notez bien qu’il vaut mieux une petite communauté engagée qu’une grosse communauté que n’est pas active. Il ne vous reste plus qu’à vous lancer pour créer votre blog influent.

De toute évidence, nous voulons tous créer les plus formidables des sites, mais malheureusement, cela n’arrive pas par hasard – vous devez faire des bons choix et travailler dessus.

Bien que ceci soit l’approche que chaque utilisateur de WordPress devrait adopter, on finit tous par faire des erreurs, premièrement parce que nous sommes toujours pressés, et deuxièmement parce que nous sommes souvent négligents. Ne dit-on pas l’erreur est humaine?

Si vous venez de découvrir WordPress, l’article d’aujourd’hui vous montrera comment éviter 15 erreurs sur WordPress.

Si vous avez monté votre site wordpress dans la précipitation et que vous avez fait une de ces erreurs, cet article vous montrera comment réparer ces erreurs et comment repartir sur le bon chemin.

1. Vous oubliez/ignorez de faire des sauvegardes

Développer votre site sans faire des sauvegardes régulières c’est comme sauter d’un avion sans parachute.

Peut-être vous oubliez de sauvegarder votre site Web. Peut-être c’est fatigant et n’avez rien à faire de toutes ces tâches banales. Ou vous n’avez pas probablement le temps.

Eh bien, vous n’êtes pas obliger de sauvegarder votre WordPress manuellement. Vous pouvez utiliser des plugins de sauvegarde de WordPress ou des services commerciaux qui sauvegardent votre site automatiquement sur une base régulière.

Plugins Backup WordPress:

2. Vous ignorez les mises à jour WordPress

Vous serez étonnés par le nombre important d’utilisateurs WordPress qui gèrent leurs sites Web ‘chéris’ sur des versions périmées de WordPress.

Le pire, c’est la majorité des soi-disant utilisateurs qui croient que la mise à jour de la plus récente version de WordPress cassera leurs sites Web. Donc ils s’accrochent à leur vieux plugins et vieux thèmes juste parce que eux, ou leurs développeurs, ne se donnaient pas la peine de les mettre à jour.

Il ne faut pas oublier que WordPress ajoute tout le temps de nouvelles fonctionnalités et ils deviennent plus durs en terme de sécurité.

Si les mises à jour n’étaient pas nécessaires, nous n’aurions pas le WordPress que nous connaissons aujourd’hui. Les fonctionnalités périmées et les vulnérabilités en terme de sécurité vont de pair, et si vous n’exécutez pas votre site Web sur WordPress 3.9.2 (la version 5.2.3 de nos jours), vous êtes enclin à vous faire pirater.

N’ignorez pas les notifications de mises à jour, et si un thème ou un plugin exécute mal après une mise à jour, il y a de meilleurs alternatives. Si vous ne pouvez pas avoir d’autres alternatives (ce qui est rare), embauchez un développeur calé.

3. Vous utilisez « Admin » comme nom d’utilisateur

Laissez-nous voir votre main si « Admin » est votre nom d’utilisateur ? Vous avez probablement un mot de passe faible et les pirates informatiques sont impatients de faire irruption dans votre site Web (s’ils n’y sont pas déjà).

WordPress crée le nom d’utilisateur ‘Admin’ par défaut. Eh bien, vous pouvez le changer! Vous pouvez le changer en installant WordPress. Laissez le si vous détestez vraiment votre site Web. Utilisez jamais « Admin » comme votre nom d’utilisateur. Et créez des mots de passe difficile à déchiffrer.

4. Vous téléchargez des thèmes WordPress gratuit n’importe où

Le seul problème c’est que la plupart de ces thèmes généraux ne sont pas vraiment gratuits. La plupart d’entre eux sont chargés avec un code malveillant et des liens qui ne sont pas en votre faveur. Le succès de votre blog de WordPress dépend de beaucoup de facteurs, le premier étant la qualité de votre thème.

Si vous choisissez le mauvais thème WordPress, vous pouvez aussi dire au revoir au succès en ligne.

5. Vous oubliez d’installer un plugin de cache

Si vous êtes débutant et commencez à connaitre WordPress, vous ne savez probablement pas ce qu’est un cache. Si vous savez ce que c’est et que cela vous ennuie d’installer un plugin de cache, vous perdez beaucoup de secondes dans le temps de chargement de s pages de votre site.

Sinon nous vous conseillons d’utiliser WP Rocket. Il est payant mais il est très efficace et facile à configurer.

6. Vous gardez la « Page d’exemple »

En passant, savez-vous que plus d’un million d’utilisateurs WordPress ont toujours la page d’exemple sur leur site web? Si cela est surprenant, sachez que la majorité de des gens ne savent pas ce que c’est ou oublient de la supprimer. Supprimez-la, c’est une erreur.Cela ne fait pas professionnel.

7. Vous ne modérez pas vos commentaires

Les commentaires vous disent comment vos lecteurs répondent à votre message. Mais il faut de la détermination et de l’effort pour modérer les commentaires, particulièrement si vous en avez plus que quelques-uns. Beaucoup de personnes ne modèrent pas leurs commentaires, et se retrouvent avec des tonnes de commentaires à approuver ou supprimer.

Ensuite nous avons dans les commentaires des spams, qui peuvent vraiment endommager votre SEO, en plus du fait de faire peur aux lecteurs.N’approuvez jamais des  spam même par accident – peu importe comment c’est écrit.

8. Vous avez trop de Catégories, et peu de tags

WordPress vous permet de créer des catégories et des tags facilement. Cela peut vois aider à regrouper des atricles pour facilité l’accessibilité à ceux-ci. Parfois, les gens sont emportés et finissent par créer des catégories pour chaque article.

Et de l’autre coté, ils ne pensent pas à mettre des tags. Ils favorisent les catégories au profit des tags. Ce n’est pas bon pour le SEO et l’architecture du site.

9. Vous utilisez le Favicon par défaut

Un favicon c’est un icone informatique symbolisant un site web.  En lançant leur site web rapidement, beaucoup d’utilisateurs WordPress oublient souvent de changer leur favicon.

Comme votre logo, votre favicon c’est votre identité sur le web. De plus, les visiteurs verront votre favicon s’ils mettent votre site en bookmark. C’est facile d’en créer.

10. Vous êtes sur la mauvaise Plateforme

Vous êtes bloqué entre WordPress.com et WordPress.org? Vous ne savez pas quelle option choisir? Beaucoup de débutants font le mauvais choix et le regrettent plus tard.

Bien que chacune de ces plateformes aient ces bénéfices, être auto-hébergé sur WordPress est une bonne option si vous comptez faire évoluer votre blog, car vous pouvez contrôler votre site web. Choisissez une plateforme qui réponde à vos besoins.

11. Vous n’avez pas un site Responsive

Le futur est dans le mobile et vous vous desservez si votre site n’est pas responsive,  c’est-à-dire s’il n’est pas capable de s’adapter aux appareils mobiles. En dehors de cela, Google vous pénalisera si votre trafic mobile se redirige vers votre page d’accueil.

Le design responsive (utilise HTML+CSS3) donne un bon look à votre site web sur tous les appareils quelque soit la taille de l’écran.

12. Vous oubliez de paramétrer les Permaliens

Beaucoup de personnes utilisent la structure de lien par défaut : tondomaine.com/?p=23. on pense que vous ne voulez pas que vos permaliens ressemblent à cela, c’est mauvais pour le SEO, aussi bien que l’expérience utilisateur.

Après avoir installé WordPress, allez dans Réglages->Permaliens->Réglages les plus courants et mettez à jours vos permaliens (choisissez par exemple nom de l’article).

13. Vous n’avez pas installé un formulaire de contact

Le formulaire de contact est un partie intégrante de votre site web. Mais beaucoup d’utilisateurs se mettent une balle dans le pied en n’installant pas un formulaire de contact dans leur page de contact.

Beaucoup de personnes inscrivent juste des emails et peut-être un numéro de téléphone et oublient de mettre un formulaire de contact complet. Demander une liste de mails attirera seulement les spams dans votre boîte mail. Un formulaire de contact facilitera d’autre part l’interaction. Le plugin Contact Form 7 est le plus connu et le plus utilisé.

14. Vous oubliez Google Analytics

La majorité des utilisateurs WordPress n’installent pas Google Analytics après avoir installé WordPress. Peut-être vous utilisé Jetpack, mais vous ratez pas mal de données supplémentaires pour votre site.

Google Analytics permet d’analyser votre trafic, et donc vous pouvez savoir comment optimiser votre site web. On vous recommande d’installer Google Analytics et de vous enregistrer sur Google Webmaster Tools.

15. Vous n’optimisez pas les images

Quand vous démarrez votre blog avec WordPress, vous vous empressez de publier votre nouvel article et vous oubliez d’optimiser vos images. Les images lourdes peuvent ralentir votre site. Optimisez vos images pour avoir un site performant. Vous pouvez utiliser Smush.it.

Vous souhaitez devenir web entrepreneur ? C’est donc que vous souhaitez entreprendre sur internet afin de développer votre propre entreprise.  Personnellement, je pense que le web n’est qu’au début et qu’il reste encore de nombreuses places à prendre. Autrement dit, c’est le bon moment pour devenir un web entrepreneur.

1. C’EST QUOI DEVENIR WEB ENTREPRENEUR ?

Mais c’est quoi devenir web entrepreneur ? Ce n’est rien d’autre que d’être un entrepreneur qui développe son affaire à partir d’Internet. Un des systèmes les plus connue dans ce cas est l’e-commerce, qui est souvent mit en avant dans ce secteur. En effet,  les e-commerçants sont des web entrepreneur puisque leur entreprise est basée sur des sites de commerce en ligne.

D’ailleurs, lorsque Internet a été créé, il faut savoir que ses créateurs n’avaient jamais imaginé qu’il y aurait une boutique en ligne qui permettrait des personnes à l’autre bout du monde d’acheter des produits.

Il pensait que la principale possibilité offerte par le web serait le partage de connaissances. Il avait sous-estimé la force des créateurs pour devenir web d’entrepreneur. En effet, très rapidement les web entrepreneur ont compris le potentiel qu’il pouvait tirer d’internet. Désormais, il est banal de faire ses achats sur internet.

2. COMMENT CRÉER DES REVENUS SUR INTERNET ?

Maintenant, vous vous demandez peut-être comment devenir web entrepreneur ? J’ai envie de dire qu’on peut différencier deux types de web entrepreneur sur Internet. Ceux qui vont vendre des produits physiques et ceux qui vont vendre des produits numériques. Je simplifie à l’extrême.

Dans les produits numériques, on peut inclure tout ce qui fait partie de monétisation de site de manière digitale, l’affiliation, la publicité, formation en ligne, eBook…

Personnellement, je pense que le meilleur moyen de devenir web entrepreneur, c’est de créer son propre produit (physique ou numérique). Lorsqu’on possède son propre produit, on peut gérer son « destin ».

Je vous donne un exemple. Vous allez créer un site internet autour d’un produit en affiliation, si jamais l’éditeur de ce produit arrête la vente de ce dernier, tout votre travail tombe à l’eau.

Avec votre produit, c’est vous qui décidez si vous devez l’arrêter ou non. Vous déterminez le prix de ce dernier. Vous devez quand même être vigilant sur le prix acceptable par vos clients. Il est important d’avoir son destin entre ses mains lorsqu’on souhaite devenir web entrepreneur.

Le premier conseil que je vous donne donc, c’est de créer votre propre produit et donc d’avoir votre destin entre vos mains pour développer ce dernier et devenir un web entrepreneur accompli.

2.1. VENDRE DES PRODUITS PHYSIQUES

Une des solutions qui est souvent choisi pour devenir web entrepreneur, c’est de vendre des produits physiques. Je vous donne un exemple classique, par exemple vendre des chaussures sur Internet. Ici on est dans le format classique d’une entreprise adaptée pour le web.

Autrement dit, vous achetez votre marchandise auprès des fournisseurs, vous stockez cette dernière en attendant qu’un visiteur la commande et ensuite vous l’expédiez vers votre nouveau client.

2.2. PRODUITS NUMÉRIQUES ET REVENUS PASSIFS

Personnellement, je ne suis pas un grand adepte de la vente de produits physique en ligne. Pourquoi ? Car je trouve que la marge est faible par rapport à l’effort consenti. Certes, vous allez me dire, comment font certains qui ont des bons résultats ? C’est un avis personnel, je trouve que les efforts à produire ne sont pas à la hauteur du retour sur investissement. Bien entendu cela n’engage que moi.

Pour devenir web entrepreneur, je préfère créer ce qu’on appelle les revenus passifs. Généralement on va créer un site, puis un produit numérique. Tout le contenu tourne autour de ce produit qui est ciblé sur un type de visiteurs.

Le principal avantage d’un produit numérique, c’est que vous pouvez le multiplier à l’infini, le vendre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et peu importe où vous vous trouvez dans le monde. Pour moi c’est la solution la plus intéressante pour devenir web entrepreneur.

3. CRÉER UNE ENTREPRISE

Bien entendu, pour vous lancer, vous allez devoir créer une entreprise. En effet, qui dit devenir web entrepreneur  dit entreprise. Sinon cela n’aurait pas de sens.  Il est impossible de résumer dans une seule partie la création d’une entreprise. En effet, il existe énormément de sortes d’entreprise  et de paramètres pour la créer.

Si vous démarrez, une bonne solution est de créer une micro-entreprise. Ce format est particulièrement adapté pour devenir web entrepreneur et se lancer. En effet, le risque est limité et surtout le format de gestion est simple.  Pour vous lancer, n’oubliez pas de vous poser les bonnes questions.

Ne vous lancez pas tête baissée dans la création de votre affaire en ligne, n’oubliez pas de faire une étude de marché et un business plan afin de vérifier que votre projet est viable et donc que vous pouvez devenir web entrepreneur en toute sérénité.

1. Optimiser les images
Proposer des images pour améliorer la lisibilité du texte et illustrer les propos est intéressant mais il faut réduire la taille de celles-ci. Il est aussi recommandé de choisir le bon format d’image : des images en JPG ou PNG de moins de 100 Ko devraient être une base.

2. On cache !
Il convient de mettre en place des systèmes de cache grâce à des plugins notamment. Cela permettra au visiteur de visualiser plus vite le contenu d’une page déjà vue et du côté du site, de recevoir moins de requêtes ralentissant son fonctionnement.

3. Choix de l’hébergeur
Il va falloir choisir un hébergement performant. L’idéal est d’investir sur un serveur dédié et pour encore plus de rapidité, chez un hébergeur spécialisé pour les sites WordPress. L’ensemble sera optimisé pour un excellent rendement.

4. Doucement sur les extensions
La tentation est forte d’utiliser tous les plugins et extensions qui sont proposés. Le souci est que cela ralentit le site surtout quand les plugins sont gourmands en requêtes SQL. Il faut faire un choix entre fonctionnalités offertes aux visiteurs et rapidité du site.

5. Du ménage sur le site
Les bases d’un site propre et plus alerte sont : garder un code HTML propre, pas trop de feuilles de style dispersées partout, supprimer de vieilles sauvegardes, éliminer tout ce qui n’a plus d’utilité (extensions, pages, images, vidéos, gadgets, spams, etc.).

Quand on se connecte à l’administration de WordPress, le moins que l’on puisse dire est que le formulaire est assez austère.

Pour le rendre un peu plus sympa, vous pouvez modifier le logo WordPress par le logo de votre site en utilisant le plugin Custom Login Page Customizer.

Après avoir télécharger le plugin, vous cliquez sur activer, comme on le fait d’habitude.

Et comment retrouver donc ce plugin pour commencer les modifications? Très simple, allez dans Apparence et puis Login Customizer.

Après modification, vous cliquez sur publiez.

 

Vous vous demandez très certainement comment gagner de l’argent sur Internet et en particulier comment gagner de l’argent avec un site Web.

Sachez qu’il y a différents moyens de monétiser un site Internet (ou un blog), mais que toutes les méthodes requièrent, habituellement, une chose en commun – à savoir l’obtention d’un maximum de trafic ciblé.

Attirer des visiteurs

Dans un premier temps, il vous sera donc nécessaire de faire venir du monde sur votre site Internet. Vous devrez donc mettre en avant du contenu pertinent pour les utilisateurs qui devra également être réactif pour les moteurs de recherche qui le positionneront du mieux possible.

Afin de toujours augmenter ce trafic, il sera intéressant de participer à la communauté des forums, des réseaux sociaux et de partager vos articles sur des blogs ayant des centres d’intérêt similaires. Vous pourrez également proposer des interviews d’experts dans votre domaine qui relaieront vos liens et qui seront une source de trafic supplémentaire. N’hésitez pas également à interagir avec votre communauté via votre propre page Facebook ou un compte Twitter par exemple.

Vous l’aurez donc compris, il vous faudra diffuser votre contenu au maximum afin d’accroître sa visibilité sur le Web.

Faire de l’argent avec la publicité contextuelle

Suite à l’arrivée des visiteurs qui se fera petit à petit, vous pourrez proposer un affichage de publicités ou d’annonces contextuelles. Ces publicités vous rapporteront de l’argent en fonction du nombre de clics effectués sur ces dernières ou encore en fonction du nombre d’impressions d’une publicité sur une page (vous pouvez parfois mettre plusieurs publicités sur une même page).

Faire de l’argent avec une liste de marketing par courriel

Par la suite, vous pourrez proposer à vos visiteurs de s’enregistrer à votre liste d’information par courriel, ce qui vous permettra de disposer petit à petit d’une base de données de personnes avec qui vous pourrez communiquer afin de proposer des produits et services pertinents au sujet.

Ces commissions, cumulées aux revenus des publicités, vous permettront d’augmenter considérablement vos revenus.

SI VOUS CONNAISSEZ D’AUTRES MOYENS, RENSEIGNEZ-LES FANS LE COMMENTAIRES