Vous souhaitez devenir web entrepreneur ? C’est donc que vous souhaitez entreprendre sur internet afin de développer votre propre entreprise.  Personnellement, je pense que le web n’est qu’au début et qu’il reste encore de nombreuses places à prendre. Autrement dit, c’est le bon moment pour devenir un web entrepreneur.

1. C’EST QUOI DEVENIR WEB ENTREPRENEUR ?

Mais c’est quoi devenir web entrepreneur ? Ce n’est rien d’autre que d’être un entrepreneur qui développe son affaire à partir d’Internet. Un des systèmes les plus connue dans ce cas est l’e-commerce, qui est souvent mit en avant dans ce secteur. En effet,  les e-commerçants sont des web entrepreneur puisque leur entreprise est basée sur des sites de commerce en ligne.

D’ailleurs, lorsque Internet a été créé, il faut savoir que ses créateurs n’avaient jamais imaginé qu’il y aurait une boutique en ligne qui permettrait des personnes à l’autre bout du monde d’acheter des produits.

Il pensait que la principale possibilité offerte par le web serait le partage de connaissances. Il avait sous-estimé la force des créateurs pour devenir web d’entrepreneur. En effet, très rapidement les web entrepreneur ont compris le potentiel qu’il pouvait tirer d’internet. Désormais, il est banal de faire ses achats sur internet.

2. COMMENT CRÉER DES REVENUS SUR INTERNET ?

Maintenant, vous vous demandez peut-être comment devenir web entrepreneur ? J’ai envie de dire qu’on peut différencier deux types de web entrepreneur sur Internet. Ceux qui vont vendre des produits physiques et ceux qui vont vendre des produits numériques. Je simplifie à l’extrême.

Dans les produits numériques, on peut inclure tout ce qui fait partie de monétisation de site de manière digitale, l’affiliation, la publicité, formation en ligne, eBook…

Personnellement, je pense que le meilleur moyen de devenir web entrepreneur, c’est de créer son propre produit (physique ou numérique). Lorsqu’on possède son propre produit, on peut gérer son « destin ».

Je vous donne un exemple. Vous allez créer un site internet autour d’un produit en affiliation, si jamais l’éditeur de ce produit arrête la vente de ce dernier, tout votre travail tombe à l’eau.

Avec votre produit, c’est vous qui décidez si vous devez l’arrêter ou non. Vous déterminez le prix de ce dernier. Vous devez quand même être vigilant sur le prix acceptable par vos clients. Il est important d’avoir son destin entre ses mains lorsqu’on souhaite devenir web entrepreneur.

Le premier conseil que je vous donne donc, c’est de créer votre propre produit et donc d’avoir votre destin entre vos mains pour développer ce dernier et devenir un web entrepreneur accompli.

2.1. VENDRE DES PRODUITS PHYSIQUES

Une des solutions qui est souvent choisi pour devenir web entrepreneur, c’est de vendre des produits physiques. Je vous donne un exemple classique, par exemple vendre des chaussures sur Internet. Ici on est dans le format classique d’une entreprise adaptée pour le web.

Autrement dit, vous achetez votre marchandise auprès des fournisseurs, vous stockez cette dernière en attendant qu’un visiteur la commande et ensuite vous l’expédiez vers votre nouveau client.

2.2. PRODUITS NUMÉRIQUES ET REVENUS PASSIFS

Personnellement, je ne suis pas un grand adepte de la vente de produits physique en ligne. Pourquoi ? Car je trouve que la marge est faible par rapport à l’effort consenti. Certes, vous allez me dire, comment font certains qui ont des bons résultats ? C’est un avis personnel, je trouve que les efforts à produire ne sont pas à la hauteur du retour sur investissement. Bien entendu cela n’engage que moi.

Pour devenir web entrepreneur, je préfère créer ce qu’on appelle les revenus passifs. Généralement on va créer un site, puis un produit numérique. Tout le contenu tourne autour de ce produit qui est ciblé sur un type de visiteurs.

Le principal avantage d’un produit numérique, c’est que vous pouvez le multiplier à l’infini, le vendre 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et peu importe où vous vous trouvez dans le monde. Pour moi c’est la solution la plus intéressante pour devenir web entrepreneur.

3. CRÉER UNE ENTREPRISE

Bien entendu, pour vous lancer, vous allez devoir créer une entreprise. En effet, qui dit devenir web entrepreneur  dit entreprise. Sinon cela n’aurait pas de sens.  Il est impossible de résumer dans une seule partie la création d’une entreprise. En effet, il existe énormément de sortes d’entreprise  et de paramètres pour la créer.

Si vous démarrez, une bonne solution est de créer une micro-entreprise. Ce format est particulièrement adapté pour devenir web entrepreneur et se lancer. En effet, le risque est limité et surtout le format de gestion est simple.  Pour vous lancer, n’oubliez pas de vous poser les bonnes questions.

Ne vous lancez pas tête baissée dans la création de votre affaire en ligne, n’oubliez pas de faire une étude de marché et un business plan afin de vérifier que votre projet est viable et donc que vous pouvez devenir web entrepreneur en toute sérénité.

Comment se faire connaître sur les réseaux sociaux en tant que chef d’entreprise ? LinkedIn, Instagram, Twitter… Quelle stratégie adopter pour obtenir de réels résultats ?

Oui, il est important de communiquer en tant que marque sur les réseaux, mais il également primordial de s’intéresser au personal branding, et de donner la parole au chef d’entreprise. Voici 7 clés pour développer une telle stratégie !

Choisir le bon réseau

Première étape : choisir le réseau social où vous allez donner le plus de temps et d’énergie. Bien sûr, demandez-vous où est votre cible. Sur quel réseau passe-t-elle le plus de temps ? Choisissez également un réseau qui vous plaît vraiment, ils sont tous différents. Plus le réseau vous plaira, plus vous tiendrez sur le long terme.

Définir précisément ses objectifs

Pourquoi voulez-vous vous lancer ? Pour vous faire connaître ? Échanger ? Élargir votre réseau ? Trouver des clients ou des opportunités professionnelles ? Sans objectifs, vous perdrez rapidement votre motivation. Croyez-moi, c’est l’une des clés les plus importantes avant de se lancer. N’hésitez pas à les noter, précisément. On pense parfois à certains objectifs « rapidement », mais les noter vous permet de mieux y réfléchir.

Être authentique

Ne mettez pas un masque quand vous publiez sur les réseaux sociaux. Les internautes ne sont pas dupes : ils s’en rendront compte rapidement, et ne vous feront pas confiance. Or, sans la confiance, difficile d’avoir de réels résultats. Soyez donc authentique, montrez quel chef d’entreprise vous êtes, vos valeurs et ce qui vous passionne.

Rester patient

Si vous voulez vraiment des résultats, ne vous emballez pas. Construisez votre stratégie Personal Branding sur la durée. Vous vous engagez là dans un marathon.

Être efficace et productif

L’une des clés que j’ai remarquée lors du développement de mon propre personal branding, c’est l’importance de la vitesse d’exécution. J’ai mis en place de réelles méthodes pour être efficace et productive lors de la création de contenu. Bien sûr, bannissez la procrastination et évitez également le perfectionnisme. En effet, à trop vouloir « bien faire », parfaitement, on ne fait souvent rien.

Travailler

Selon moi, il n’y a pas de secrets : les résultats sont corrélés par le travail et l’énergie que l’on donne. Organisez-vous comme vous le faite dans votre travail professionnel, car oui, le personal branding est synonyme de travail et de stratégie !

Être curieux

Il est primordial pour vous de rester attentif, car votre audience peut bouger d’un réseau social à un autre. Quelles sont ses habitudes ? Posez-vous ces questions régulièrement pour ne pas travailler inutilement. Gardez un œil également sur les tendances social media, pour rester innovant ! Voici quelques clés pour réussir sa stratégie personal branding. En restant cohérent et persévérant, vous pourrez peu à peu obtenir de vrais résultats !

Créer un blog professionnel, c’est bien. Rédiger un bon article de blog, optimisé pour le référencement, c’est mieux ! Pour ce faire, voici 5 conseils pratiques qui vous aideront à mieux rédiger un article pour votre blog:

1-Un bon titre

Le titre contient les premiers mots de l’article, il s’agit donc d’être percutant, intéressant, attirant. Pour cela, le lecteur doit comprendre de suite que le contenu va lui apporter quelque chose, à lui précisément. Il faut donc bien choisir les mots, mais aussi la structure du titre.

2-Un angle rédactionnel

Avant de se mettre à écrire, il faut définir l’angle sous lequel on va aborder le sujet dont on veut traiter, et s’y tenir. C’est le meilleur moyen de rester cohérent et d’intéresser le lecteur jusqu’au bout. Cet élément est à envisager selon le contenu de l’article.

3-La pyramide inversée

Sur Internet, les gens veulent l’information très rapidement. Il faut donc leur montrer très vite qu’ils vont trouver là ce qu’ils cherchent. La structure en pyramide inversée consiste à délivrer d’abord l’information importante, le contenu essentiel puis aller vers le détail et l’accessoire.

4-Une présentation agréable

Un texte aéré et contenant des sous-titres et des images attirera plus certainement le visiteur qu’un pavé uniforme et indigeste. Il faut aussi garder une cohérence de style non seulement pendant tout l’article, mais aussi entre tous les articles du site. Par exemple, les images sont de la même taille, les titres de la même couleur, etc.

5-Relire et corriger

Une fois l’article écrit, le plus dur reste à faire : se relire pour améliorer le style, effacer les répétitions, vérifier le vocabulaire et éliminer le maximum de fautes d’orthographe et de grammaire. L’erreur est humaine, mais le respect envers ses lecteurs est indispensable. Pour beaucoup : fautes = non sérieux = je vais ailleurs.

Vous cherchez un tutoriel WordPress pour rendre votre site multilingue ? Vous êtes au bon endroit !

Pour quel raison créer un site multilingue

Soit parce que l’on est bilingue, soit parce que l’on veut viser large, soit parce que le contenu du site peut intéresser d’autres pays, les raisons de vouloir créer un site multilingue WordPress sont nombreuses.

Plusieurs manières permettent d’arriver à un résultat convenable, encore faut-il savoir ce que l’on souhaite comme résultats et ce que l’on est prêt à faire pour y arriver ! Nous allons voir les différentes possibilités et le degré de complexité que cela implique.

Un site multilingue, qu’est-ce que c’est ?

Un site multilingue c’est ce qui va permettre à l’internaute de consulter un site dans la langue qu’il préfère (la sienne en général, mais pas obligatoirement).

 

Comment créer un site WordPress multilingue

Plusieurs possibilités existent pour rendre son site multilingue. Mais la première question à se poser est de savoir si on reste sur une installation monosite (un seul site qui va offrir le choix des langues) ou si l’on choisit de faire une installation multisite, c’est-à-dire un site par langue.

Cette dernière solution est quasi obligatoire pour les sites assez importants en nombre de pages ou en valeur commerciale et pour tous ceux qui souhaitent offrir le meilleur à leurs visiteurs.

Une autre solution simple est l’utilisation des thèmes multilingues.

Avertissement :La plupart des solutions demandent l’installation d’un plugin. Il est bon de rappeler que des sauvegardes régulières sont recommandées et qu’au moment de choisir un plugin, tout comme le choix d’un thème WordPress il est important de surveiller plusieurs paramètres :

– Il y aura t’il de futures mises à jour.
– Est-il possible de contacter les auteurs pour une assistance technique.
– Fonctionne t’il avec ce qui est déjà en place sur votre site et notamment WooCommerce, etc.

Avec une installation monosite

Cette solution simple affiche sur votre site un petit onglet qui propose aux visiteurs de changer de langue.

1. Traduction automatique

Quand on ne souhaite pas forcément offrir un service irréprochable (et donc que ce n’est pas un site pro), il est possible de faire plaisir à ses visiteurs étrangers en leur montrant que l’on a pensé à eux quand même. Dans ce cas, l’installation d’un plugin de traduction automatique se fera rapidement par le tableau de bord de son site WordPress.

Voici 2 plugins qui vont effectuer une traduction automatique de votre site :

Google language translator
Bing Translator

L’installation se fait facilement dans le tableau de bord de WordPress, il suffit de choisir toutes les langues que l’on souhaite faire apparaître. Après avoir ajouté le widget dans la sidebar ou ailleurs sur votre site, le visiteur verra des petits drapeaux ou une liste déroulante qui lui permettra de choisir la langue souhaitée pour voir le contenu traduit automatiquement. Rien de plus simple.

Le problème et pas des moindres, c’est que cette traduction est loin d’être extraordinaire et que cela n’apporte qu’une petite aide aux personnes qui ne parlent vraiment pas la langue originale du site. À éviter pour un site professionnel.

2. Traductions semi-automatiques ou manuelles

Pour beaucoup de sites, la traduction automatique n’est pas une solution valable, il faut donc améliorer le système. Il existe des plugins WordPress qui permettent de traduire en automatique dans un premier temps et de peaufiner ensuite cette traduction. Cela défriche le terrain et fait gagner du temps. À côté de ça, il existe des possibilités de traduction entièrement manuelles.

L’avantage d’avoir la main sur la traduction est qu’il est possible de varier le contenu en fonction des pays cibles (expressions plus locales, etc…).

Nous distinguerons dans cette catégorie les solutions gratuites et les solutions payantes.

– Les solutions gratuites :

Déjà, nous allons passer rapidement sur la technique archaïque qui consiste, dans le même article, à présenter une version française et une anglaise, par exemple. Cela n’est possible que sur de petits sites, où les visiteurs viennent parce qu’ils savent déjà ce qu’ils vont trouver.

Il faut être en général bilingue et avoir envie que nos amis des deux langues puissent venir voir ce qu’on leur propose. Les côtés positifs sont que c’est simple et rapide si l’on est vraiment bilingue, que les amis des deux langues commentent au même endroit, etc. le côté négatif, c’est que le reste du site, les liens, les menus, etc. ne sont que dans une seule langue.

qTranslate-X est un plugin héritier de l’ancien et renommé qTranslate, qui n’est lui, plus suivi par son auteur et qui n’est plus compatible avec WordPress depuis la version 3.9. Ce plugin qTranslate-X est traduit dans 26 langues en 2015 et l’on peut y activer autant de langues que l’on souhaite. Il offre les mêmes services que son ancêtre à savoir qu’il s’installe facilement et se gère depuis le tableau de bord de WordPress. Il est pratique, car on peut y traduire un article directement dans la page édition du post. Il traduit ensuite seul les catégories, les mots-clés, le header et le footer, etc. pour les langues intégrées.

Polylang est très intéressant, car gratuit, très bien noté, bien suivi et pratique. Il est créé et suivi par Frédéric Demarle. Le support est un peu moins efficace que celui de WPLM, mais gratuit. Ce plugin va utiliser les fichiers .po et .mo du thème, il faut donc que celui-ci les propose : le thème doit être Translation ready. Ceci dit, il est assez performant, car complètement adapté à WordPress vu qu’il s’appuie sur sa structure profonde. Pour un site multilingue WordPress, il est à envisager quand on ne peut ou ne veut pas payer pour un plugin.
On choisit la langue, les différentes personnalisations comme le drapeau à afficher, la structure des liens, les parties à traduire ou non, la place du switcher de langue, etc.

On peut faire quelques traductions dans l’onglet traduction des chaînes, mais le mieux est de traduire à partir des fichiers .po et .mo avec le logiciel Poedit ou autre. On peut ajouter une extension : Lingotek qui propose une traduction automatique, mais comme toujours ce genre de traduction n’est pas idéale.

Comme il est un concurrent direct de WPLM, que l’on citera plus bas, il propose même une aide pour passer de WPLM à Polylang et il propose aussi un plugin qui permet de l’utiliser avec votre boutique en ligne WooCommerce. Un de ses points forts est la documentation très riche qui permet de faire beaucoup de choses si on se penche sur la question.

– Les Solutions payantes :

Le plugin WPML est produit par OnTheGoSystems depuis 2007. Il est fondé sur la duplication de contenus. Il a quand même le désavantage de créer 16 à 18 tables supplémentaires, ce qui alourdit le site et, par la multitude de requêtes SQL nécessaire, rallonge un peu le temps de réponse. Le support technique est réactif et efficace et peut intervenir en 9 langues.

Simple à mettre en place, il suffit de choisir les langues à proposer et la place du widget qui gère le changement de langue. Ensuite, il est très facile de faire la traduction manuelle des différentes parties du site.

Dans Gestion de traduction, on peut attribuer les traductions à d’autres personnes et sélectionner parmi les contenus détectés par WPLM ceux qui seront traduits ou dupliqués. Quand on duplique les pages, elles apparaissent dans la liste des pages du tableau de bord de WordPress et il suffira de remplacer le contenu d’une langue de départ par la traduction de celle choisie.

On peut ajouter différentes extensions comme : WPLM String Translation qui va aider à traduire tous les textes des widgets du site, WPLM Widgets pour les widgets qui se présentent sous une autre forme que du texte ou WPLM Médias pour tout ce qui concerne le multimédia, etc.
WPLM est payant et le prix varie selon le nombre de fonctionnalités offertes.

Avec une installation multisite

WordPress permet de créer une installation multisite en créant un réseau de sites. Cela donne l’opportunité d’avoir un site par langue à partir d’une seule installation WordPress.

En effet, tous les sites partageront les thèmes, les plugins, et tout le répertoire WordPress. Ils ont juste chacun leur propre répertoire pour les médias (médias qui peuvent être différents d’un site à l’autre) et leurs propres tables personnelles dans la base de données.

C’est un peu plus compliqué à mettre en place, mais c’est la meilleure solution pour les sites contenant beaucoup de pages ou pour les sites professionnels. Cela donne une installation propre et pérenne. Il faut savoir que certains thèmes et certains plugins ne fonctionnent pas avec le multisite, mais il est facile de les remplacer par d’autres qui présentent les mêmes fonctionnalités.

Même si WordPress gère l’installation du multisite, il est confortable ensuite de lui apporter une aide avec un plugin qui en facilite la gestion.

Le plugin le plus utilisé pour le multisite est Multilingue Press qui est édité par MarketPlace et qui est gratuit, il facilite beaucoup le travail puisqu’il permet à partir de l’éditeur d’article original de traduire et modifier les traductions sans avoir à passer de site en site. Il lie automatiquement les articles entre eux, il peut dupliquer les sites pour partir d’un modèle tout prêt, etc. À noter que le support de ce plugin est payant.

Le plugin Network Shared Media permet de gérer les médias et lors d’une mise à jour du site, au lieu d’envoyer un média sur chaque site, il les centralise dans un dossier commun à tous les sites du multisite.

L’avantage du multisite est que l’on peut désactiver les plugins, tout est transparent pour les visiteurs, les sites restent fonctionnels puisque les plugins ne sont là que pour faciliter la gestion du multisite et ne sont pas du tout obligatoires.

Les thèmes multilingues

Il existe aussi des thèmes qui proposent le multilingue intégré. Nul besoin de plugin supplémentaire.

Les thèmes AitThemes Club par exemple, utilisent le plugin AIT Languages, et l’on peut gérer le thème dans sa propre langue tout en le proposant en plusieurs autres langues (26) pour les visiteurs étrangers.

C’est une solution facile et pratique, mais qui ne convient pas non plus aux sites trop importants qui se doivent de présenter un vrai site WordPress multilingue. Ces thèmes sont payants et pour le moment le choix est assez restreint : 44 thèmes fin 2015.

Conclusion

Afin de respecter ses visiteurs, clients, il vaut toujours mieux privilégier la qualité de la traduction sur son thème WordPress multilingue. Cela implique plus de travail et peut-être plus de dépense d’argent, mais ne peut qu’être bénéfique au développement de son projet.

1. Optimiser les images
Proposer des images pour améliorer la lisibilité du texte et illustrer les propos est intéressant mais il faut réduire la taille de celles-ci. Il est aussi recommandé de choisir le bon format d’image : des images en JPG ou PNG de moins de 100 Ko devraient être une base.

2. On cache !
Il convient de mettre en place des systèmes de cache grâce à des plugins notamment. Cela permettra au visiteur de visualiser plus vite le contenu d’une page déjà vue et du côté du site, de recevoir moins de requêtes ralentissant son fonctionnement.

3. Choix de l’hébergeur
Il va falloir choisir un hébergement performant. L’idéal est d’investir sur un serveur dédié et pour encore plus de rapidité, chez un hébergeur spécialisé pour les sites WordPress. L’ensemble sera optimisé pour un excellent rendement.

4. Doucement sur les extensions
La tentation est forte d’utiliser tous les plugins et extensions qui sont proposés. Le souci est que cela ralentit le site surtout quand les plugins sont gourmands en requêtes SQL. Il faut faire un choix entre fonctionnalités offertes aux visiteurs et rapidité du site.

5. Du ménage sur le site
Les bases d’un site propre et plus alerte sont : garder un code HTML propre, pas trop de feuilles de style dispersées partout, supprimer de vieilles sauvegardes, éliminer tout ce qui n’a plus d’utilité (extensions, pages, images, vidéos, gadgets, spams, etc.).

Quand on se connecte à l’administration de WordPress, le moins que l’on puisse dire est que le formulaire est assez austère.

Pour le rendre un peu plus sympa, vous pouvez modifier le logo WordPress par le logo de votre site en utilisant le plugin Custom Login Page Customizer.

Après avoir télécharger le plugin, vous cliquez sur activer, comme on le fait d’habitude.

Et comment retrouver donc ce plugin pour commencer les modifications? Très simple, allez dans Apparence et puis Login Customizer.

Après modification, vous cliquez sur publiez.

 

Vous vous demandez très certainement comment gagner de l’argent sur Internet et en particulier comment gagner de l’argent avec un site Web.

Sachez qu’il y a différents moyens de monétiser un site Internet (ou un blog), mais que toutes les méthodes requièrent, habituellement, une chose en commun – à savoir l’obtention d’un maximum de trafic ciblé.

Attirer des visiteurs

Dans un premier temps, il vous sera donc nécessaire de faire venir du monde sur votre site Internet. Vous devrez donc mettre en avant du contenu pertinent pour les utilisateurs qui devra également être réactif pour les moteurs de recherche qui le positionneront du mieux possible.

Afin de toujours augmenter ce trafic, il sera intéressant de participer à la communauté des forums, des réseaux sociaux et de partager vos articles sur des blogs ayant des centres d’intérêt similaires. Vous pourrez également proposer des interviews d’experts dans votre domaine qui relaieront vos liens et qui seront une source de trafic supplémentaire. N’hésitez pas également à interagir avec votre communauté via votre propre page Facebook ou un compte Twitter par exemple.

Vous l’aurez donc compris, il vous faudra diffuser votre contenu au maximum afin d’accroître sa visibilité sur le Web.

Faire de l’argent avec la publicité contextuelle

Suite à l’arrivée des visiteurs qui se fera petit à petit, vous pourrez proposer un affichage de publicités ou d’annonces contextuelles. Ces publicités vous rapporteront de l’argent en fonction du nombre de clics effectués sur ces dernières ou encore en fonction du nombre d’impressions d’une publicité sur une page (vous pouvez parfois mettre plusieurs publicités sur une même page).

Faire de l’argent avec une liste de marketing par courriel

Par la suite, vous pourrez proposer à vos visiteurs de s’enregistrer à votre liste d’information par courriel, ce qui vous permettra de disposer petit à petit d’une base de données de personnes avec qui vous pourrez communiquer afin de proposer des produits et services pertinents au sujet.

Ces commissions, cumulées aux revenus des publicités, vous permettront d’augmenter considérablement vos revenus.

SI VOUS CONNAISSEZ D’AUTRES MOYENS, RENSEIGNEZ-LES FANS LE COMMENTAIRES

WordPress est probablement la meilleure plateforme pour créer un blog professionnel, de façon rapide et simplifiée en 2019. Et ce programme est d’autant plus facile à utiliser que de nombreux plugins gratuits sont mis à disposition.

Vous pouvez les installer en quelques secondes afin d’optimiser votre site Internet. Cet article partage 6 plugins gratuits qui sont incontournables pour avoir un site professionnel.

1 – Yoast Seo

Le premier lien que vous devez installer sur votre blog est Yoast SEO. Cette extension permet d’optimiser votre référencement en vous indiquant pour chaque article les points à améliorer pour apparaître dans les premiers résultats de recherche que Google propose.

Il vous indique si votre titre et votre méta description sont optimisés. Il vous indique si vous avez un nombre de mots suffisants pour bien vous référencer, si votre mot-clé est suffisamment mentionné dans l’article ainsi que la pertinence de vos liens internes et externes.

Il vous partage bien d’autres conseils de SEO afin que votre article puisse potentiellement apparaître dans les premières positions dans les semaines qui suivent sa publication.

Le lien : https://fr.wordpress.org/plugins/wordpress-seo/

2 – W3 Total Cache

Le jour où votre blog commencera à avoir beaucoup de trafic et que beaucoup d’articles seront publiés, le temps de chargement risque de se faire de plus en plus long. Seulement, s’il devient trop long, beaucoup d’internautes décideront de partir de votre site au moment même de leur arrivée.

Cela diminue le taux moyen pas sur la page et augmente le taux de rebond, ce qui voudrait potentiellement des sanctions de la part de Google.

Pour répondre à ce problème, il faut utiliser la mise en cache qui permet de sauvegarder des pages déjà générées sans avoir besoin de nouvelles requêtes de base de données. C’est précisément le rôle de ce plug-in qui vous permettra alors de diminuer le temps de chargement de vos pages et de rendre la visite sur votre site bien plus agréable pour les internautes.

Le lien : https://fr.wordpress.org/plugins/w3-total-cache/

3 – Back WP Up

Imaginez que votre blog comprenne des centaines d’articles et des milliers de visiteurs chaque mois, mais que vous vous fassiez pirater et que votre site disparaisse du jour au lendemain?

Peu souhaitable comme situation.

Pour éviter ce genre de problème, il est essentiel de sauvegarder votre site régulièrement. Et pour faire une sauvegarde rapide efficace, utilisez ce plug-in qui est entièrement gratuit et qui permet de sauvegarder votre site, de la base de données aux articles en passant par tous les fichiers.

Le lien : https://fr.wordpress.org/plugins/backwpup/

4 – Akismet

Lors ce que votre site va commencer à avoir du trafic, vous recevrez de nombreux commentaires spams, ce qui nuit à la qualité de votre blog, tant aux yeux des internautes qu’aux yeux de Google.

Et plutôt que de devoir les supprimer un par un, ce plug-in empêchera tous les nouveaux commentaires d’arriver sur votre site.

Il vous suffira de rentrer une clé API fournie gratuitement et le plug-in sera actif.

Le lien : https://fr.wordpress.org/plugins/akismet/

5 – Loco Translate

Vous avez installé un thème, mais il n’est pas traduit en français? C’est le cas de la majorité des thèmes professionnels.

Cela risque d’être un problème pour tous vos lecteurs qui ne parlent pas anglais. Et plutôt que de devoir apprendre à programmer, ce plug-in vous permettra de traduire toutes les phrases que vous souhaitez en français.

Vous pouvez également modifier manuellement toutes les phrases automatiquement traduites par l’extension.

Le lien : https://fr.wordpress.org/plugins/loco-translate/

6 – Contact Form 7

Pour gagner de l’argent sur Internet, il est essentiel que l’on puisse vous contacter.

Et le plus simple est d’installer un formulaire automatique qui permet de vous envoyer un message en quelques secondes.

Encore une fois, plutôt que de devoir coder manuellement votre formulaire, l’extension Contact Form 7 vous permettra de relier un formulaire à votre mail automatiquement.

Le lien : https://fr.wordpress.org/plugins/contact-form-7/

ET QU’EST CE QUE VOUS POUVEZ AJOUTEZ COMME PLUGINS INCONTOURNABLES?

Quand on lance un projet web ou même que l’on crée une société, se pose tôt ou tard la question du nom de domaine ainsi que de son extension. Doit-on privilégier le .fr ou le.com ?

Caractéristiques des différentes extensions

L’extension .com a une dimension internationale et est de loin la plus populaire de toutes. 

C’est d’ailleurs sa popularité qui fait qu’il est parfois difficile de pouvoir réserver le nom de domaine que l’on souhaite en .com et qu’il faut parfois le « racheter » à quelqu’un qui l’a déjà réservé.

L’extension .fr donne une certaine proximité avec le public français. 

L’organisme de contrôle du .fr, l’AFNIC a des règles et principes simples qui font du .fr une extension incontournable pour les entreprises qui visent une audience française. Choisir une extension en .fr serait même facteur d’amélioration de son référencement auprès des moteurs de recherche.

L’extension .net signifie network. 

Créée à la base pour représenter les activités liées à internet, cette extension a souvent la faveur de ceux qui n’arrivent pas à récupérer le .com, déjà pris ou de ceux qui veulent créer un second site ou un intranet.

L’extension .org signifie quant à lui « organisation ».

Elle est souvent utilisée pour les associations ou activités.

L’extension .info (pour information) va de pair avec les sites spécialisés dans l’information. 

Les autres extensions relatives à des pays comme le .ch pour la Suisse, .eu pour l’Europe, .be pour la Belgique, .de pour l’Allemagne, .es pour l’Espagne sont, à l’instar du .fr, idéales pour créer une proximité avec l’audience « locale », à condition bien sûr que le site soit dans la langue du pays. Ces extensions sont intéressantes notamment quand on a une boutique en ligne qui a vocation à se développer sur ces zones.

Les nouvelles extensions (.paris, .xyz, .boutique, .online, .immo, etc.)

Elles permettent aujourd’hui à une entreprise de trouver une alternative aux extensions traditionnelles, impulser un nouveau type de communication sur la toile, trouver l’extension qui correspond parfaitement à son secteur ou périmètre d’activité, voire de tenter d’avoir un impact positif sur le référencement de son site.

 

Nous avons l’habitude de recevoir une notification dès qu’un ami commente une publication sur Facebook. Alors pourquoi ne devrait-on pas s’attendre à la même rapidité de la part des entreprises ? Aujourd’hui, le critère d’achat dépend également du temps de réponse. Un visiteur peut quitter votre site et aller faire ses recherches ailleurs s’il ne trouve pas la réponse à sa question instantanément.

Voilà pourquoi un service de chat en ligne sur votre site internet peut faire une grande différence pour votre entreprise. En étant présent pour vos clients au moment même où ils en besoin, vous gagnerez beaucoup de points, et de commandes ! Voyons de plus près quels sont les avantages de ce service client.

Les avantages du chat en ligne

  • Établir une relation avec vos clients. « Bonjour, bienvenue, comment puis-je vous aider ? ». Cette phrase peut sembler un peu cliché, mais elle fonctionne. Il y a une raison pour laquelle cela fait des dizaines d’années qu’on la répète en magasin : elle transforme une devanture impersonnelle en une figure souriante. Ce sont ces détails qui créent une expérience d’achat et qui vont faire que les clients vont revenir dans un magasin. Cette relation est plus difficile à établir en ligne. Un écran peut difficilement retranscrire cet échange spontané et personnel. Mais il y a un moyen de parer à ce manque : le chat en ligne. Vous pouvez configurer un message automatique pour accueillir chaleureusement vos visiteurs. Ou bien, être informé par une notification dès que quelqu’un parcourt vos rubriques et lui envoyer un message personnalisé pour savoir s’il a besoin d’aide. Certes, cela passera toujours par un ordinateur, mais vous prouvez à votre visiteur qu’il n’est pas tout seul et qu’il peut compter sur vous en cas de besoin. Voilà qui nous amène à notre deuxième point.

  • Être disponible 24/7. Un autre élément capital de la relation client est votre disponibilité. Vous devez être présent à toutes les étapes, du moment où l’internaute a 10 onglets ouverts pour comparer les prix à celui où il déballe votre paquet sur le pas de la porte. En installant un live chat, vous informez vos visiteurs qu’ils n’ont qu’un mot à dire pour recevoir votre aide, et cela à tout moment. Ne vous inquiétez pas pour vos heures de sommeil, vous pouvez toujours planifier un message automatique pour permettre à votre service support de tourner 24/7.

  • S’engager personnellement. Cela s’applique à toutes les entreprises. Un chat en ligne vous permet d’apporter votre touche personnelle et de faire entendre votre voix dans ce monde digital. Vous avez ici une liberté totale. Vous pouvez l’utiliser pour récolter des avis sur votre produit ou demander des idées pour votre prochain article de blog. Les possibilités sont infinies.

Les fonctionnalités de Chat en ligne

  • Accès mobile : Chat en ligne est aussi disponible via votre téléphone avec. N’ayez plus peur de passer à côté d’un client parce que vous n’êtes pas vissé à votre bureau. En sachant que vous pouvez répondre où que vous soyez, vous aurez plus de flexibilité et de liberté dans la gestion de votre entreprise.

  • Alerte visiteurs : Chaque fois qu’un internaute se rend sur votre page d’accueil, vous envoie un message ou passe un achat, vous pouvez recevoir une notification en configurant cette option dans les paramètres. Ainsi, vous pouvez offrir à vos visiteurs un service juste parfait : faire des recommandations d’achat personnalisées, les remercier, etc.

  • Notifications. Non seulement vous êtes informé lorsqu’un visiteur entre sur votre site, mais vous recevez également une notification lorsqu’il parcourt vos pages. Cela vous permettra de leur faire des recommandations sur mesure et de vous différencier de vos concurrents en vous adressant à eux au bon endroit et au bon moment.

  • Messages automatiques : Votre fenêtre de chat est disponible 24h / 24. Mais cela ne veut pas dire que vous devez passer vos jours et vos nuits devant votre ordinateur. Chat en ligne est programmé pour envoyer automatiquement un message de bienvenue à chaque personne qui se rend sur votre site. Ainsi, vous n’avez pas à vous ruer sur votre téléphone dès que vous recevez une notification. Vous pouvez programmer d’autres réponses automatiques, comme demander à vos visiteurs leurs coordonnées pour les joindre ultérieurement ou encore pré-écrire les réponses aux questions les plus fréquemment posées pour gagner du temps et augmenter la satisfaction de vos clients.

Alors n’hésitez pas à mettre un système de chat en ligne dans votre Site internet pour mieux communiquer avec vos visiteurs? Besoin d’aide? N’hésiter pas à nous Contacter